Présentation

Activités

Nouvelles
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Bienvenue sur le site de l'USP

Vendredi 16 décembre - 18 h 30 Maison des Sociétés

Assemblée Générale de l'Université des Savoirs Partagés

Plus de détails ici  >>

Mardi 13 décembre - 18 h 30 -  cinéma Vox

 « REPORTER DES PÔLES »

 

 

Une conférence de

Thierry Suzan

Thierry_Suzan.jpg

Thierry Suzan est l’invité de l’Université des Savoirs Partagés, mardi 13 décembre  au Vox à 18h30

Thierry Suzan est grand reporter.  Après des  études à l’Institut  International de l’Image et du Son de  Paris, il  obtient un diplôme de journaliste au CUEJ de Strasbourg (Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme). Son dynamisme et son inspiration l’amènent rapidement à travailler pour de grands magazines de télévision (Thalassa, Faut pas  rêver,  Envoyé spécial, Des  racines  et  des ailes, Capital, Zone interdite, etc.). Il collabore également comme reporter avec la prestigieuse agence Capa.

Découvreur insatiable, Thierry Suzan parcourt le monde avec l’enthousiasme intact de ses premiers voyages. Depuis plusieurs années, il se passionne pour les régions polaires et participe à de nombreuses  expéditions scientifiques dans les mers glaciales. Deux mondes aux antipodes, un vertige commun : l’infini des étendues glacées, la nature brute, les glaciers gigantesques, les climats extrêmes… Tous ceux qui ont un jour foulé les régions polaires vous le disent : ces contrées d'un abord pourtant hostile exercent une attraction irrésistible, une attirance qui ne s'exprime pas forcément avec des mots. Une fois qu'on y a mis un pied, elles vous hantent et incitent à retourner vers elles. 

 Chasseur d'images, Thierry Suzan a saisi la beauté et la fragilité de la nature dans son très beau livre "Vertige polaire", préfacé par le glaciologue Jean Jouzel.(Editions de la Martinière) "J'ai vraiment cherché à montrer le vivant, à montrer ces paysages, à parler des gens, à faire un livre qui fasse écho réellement à la beauté de ces mondes", confie-t-il sur le plateau de France 2.

Ce monde magnifique n'en demeure pas moins fragile. Le reporter veut le défendre à sa manière. "Je ne cherche pas à moraliser ou à avoir un propos qui culpabilise. Je pense que chacun a une conscience écologique et je crois qu'en montrant la part de rêve que portent ces régions polaires, on peut faire évoluer les consciences", assure-t-il. Ses images, en effet, font la part belle aux peuples du Nord. Eux qui ont longtemps été marginalisés par le monde « d’en bas » en sont aujourd’hui les sentinelles : sur leur territoire, le réchauffement climatique est plus rapide et plus visible que sur le reste de la planète.

Thierry Suzan nous invite donc à la réflexion : quel est le point de vue des peuples de ces horizons extrêmes ? Quelles inquiétudes nourrissent-ils face aux bouleversements du climat ? Le réchauffement climatique n’attise-t-il pas les convoitises des opérateurs miniers fascinés par les richesses du sous-sol bientôt accessibles ?

Des images poétiques sur la beauté sauvage des Pôles et une réflexion sur la place de l’Homme dans l’environnement !

Entrée:

3 € adhérents    ;   6€  non adhérents   ;  2 € étudiants et chômeurs.

 

Mardi 6 décembre - 18 h 30 -  lycée Beauregard

LA POLITIQUE FRANCAISE D’INTERVENTION EXTERIEURE AU LENDEMAIN DES PRINTEMPS ARABES.

Conférence animée par Aurélie Vittot

Mardi 6 décembre 18 h 30

au Lycée Beauregard.

AurelieVITTOTb.jpg

              L’Université  des Savoirs Partagés nous invite le Mardi 6 décembre 2016, au lycée Beauregard, à 18h30, à la conférence intitulée

«LA POLITIQUE FRANCAISE D’INTERVENTION EXTERIEURE AU LENDEMAIN DES PRINTEMPS ARABES», conférence donnée par Aurélie VITTOT.

A partir de décembre 2010 et durant toute l’année 2011, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient sont touchés par des contestations populaires de forte ampleur. Ces mouvements révolutionnaires nationaux, nommés « Printemps arabes » dénoncent misère, chômage, absence de libertés individuelles et témoignent d’un besoin de démocratie. Dans ces conditions neuves, on peut penser que les relations de la France avec l’Afrique soient renouvelées.

Pourtant, la politique d’intervention extérieure du Président Hollande s’inscrit, dit-on, dans la continuité de celle de Sarkozy. Des actions de guerre conduites par la France, se sont déroulées, depuis la crise postélectorale en Côte d’Ivoire en 2010-2011 jusqu’aux combats actuels en Irak et en Syrie, contre l’Etat Islamique. Citons pour mémoire : l’opération Serval au Mali (2013-2015), l’opération Barkhane au Sahel (2014), l’opération Sangaris en République centrafricaine…Ces interventions successives de la France en Afrique donnent à penser que François Hollande a échoué à modifier en profondeur la relation à l’Afrique et qu’il retourne, comme ses prédécesseurs, aux pratiques « traditionnelles » de la France en Afrique, figure de « gendarme » et de « faiseuse de rois ».Mais la réalité est plus complexe. Les interventions militaires s’inscrivent dans des pratiques et un discours français renouvelés, ceux de l’ « appropriation », qui peut se résumer par « l’Afrique aux Africains, la France en soutien ».

Alors, comment comprendre les différentes opérations militaires entreprises sous les deux présidences ? Quelle est la différence entre l’interventionnisme français et le positionnement de ses partenaires occidentaux ? L’évolution des relations avec les Africains et la mise en place de nouvelles pratiques est-elle possible ?

Aurélie Vittot est aujourd’hui Maître de conférence à Science PO Paris. Sa thèse de doctorat, dirigée par Bertrand Badie, s’intéresse à la réponse apportée par la France aux différentes crises du monde arabe. Elle a pour titre : « Expliquer la politique française d’intervention extérieure depuis 2010 ».Pour mieux comprendre les défis sécuritaires que rencontrent les états d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Aurélie Vittot s’est lancée dans l’étude de la langue arabe. Elle a conduit une partie de ses recherches à Paris, au ministère des Affaires étrangères et de la Défense, et à New York, au siège des Nations Unies. Elle dirige, entre autre, un cours d’« Introduction aux Relations Internationales » auprès des étudiants de Science Po Paris.

Passionnée par les questions de politique étrangère et dans un contexte marqué par des contraintes budgétaires, elle décryptera pour nous la position de la France dans ce nouvel équilibre des pays d’Afrique du Nord.

 

Entrée:

3 € adhérents    ;   6€  non adhérents   ;  2 € étudiants et chôme

                                                     

Coups de projecteur sur la rentrée  ici

uspvillefranche.franceserv.com

Bonne rentrée à tous !

Christiane Lauriac, Présidente

Vous pouvez télécharger la plaquette 2016/2017 ici.

Le bulletin d'adhésion à l'association est ici.

Le bulletin d'inscription aux cours et aux ateliers est ici.

RENTREE   DE   l’UNIVERSITE   DES   SAVOIRS   PARTAGES

Chacune et chacun aura le plaisir de découvrir les nombreux sujets abordés dans les  conférences et cafés-débats, de la géopolitique aux problèmes du vécu quotidien.  Beaucoup d’activités sont reconduites, d’autres viennent s’ajouter, par exemple deux films documentaires et un week-end sur violence/non violence. Vous pourrez prendre connaissance des nouveaux thèmes en Histoire de l’art, philosophie, économie… La diversité est de règle et nous souhaitons que tout le monde puisse trouver  de quoi se satisfaire.

Pour agrémenter au mieux cette rencontre nous avons programmé à  19 h 30 une lecture théâtralisée : «Ce que j’appelle oubli»  à partir du texte de Laurent Mauvignier, interprété par  Olivier COYETTE  et programmé  au Festival d’AVIGNON 2016. Un ho

   
   
   

mme désargenté et assoiffé se laisse aller à prendre une canette de bière. Repéré tout de suite par les vigiles, il sera battu et mis à mort «lents et froids, ils l’ont encerclé,…il n’a pas eu un mot pour contester  ou nier …il aurait pu les remercier de la lui avoir laissé finir».

im002.jpg

Une nouvelle saison commence et toute l’équipe de notre Université Populaire  aura le plaisir de vous présenter le nouveau programme  le

vendredi 02 septembre à 18h30

au lycée BEAUREGARD.

Le comédien  diplômé  en lettres, études théâtrales et anthropologie  de Paris III l’est également en déclamation du Conservatoire Royal de BRUXELLES. Avec talent et brio, il réussit à faire vivre ce «fait divers» et à communiquer au public tout le tragique de cette violence «démesurée». Jusqu’aux derniers mots le comédien tient en haleine le spectateur.

Cette lecture de 55 minutes est gratuite, un chapeau sera proposé à votre générosité. Un apéritif dînatoire, offert par l’association, permettra de nous retrouver et d’échanger.

Rendez-vous au lycée Beauregard, le vendredi 02 septembre à partir de 18h30.

Bonne rentrée  à toutes et à tous.

 

  Le coup de projecteur villefranchois de CFMradio : c'est ICI

USP 2014-2015
Les 5 derniers billets

Bienvenue - par USP

Toute l'équipe de l'USP est heureuse de vous présenter ici le blog qui vous permettra de poster vos billets en toute simplicité.

Publié le 16/08/2013 @ 21:56  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
Menu
Calendrier
Actualité de l'USP

Quatrième conférence

Les défis de la démocratie.

Michel Wieviorka

Mardi 22 novembre 2016

Cinéma Vox 18h30

-----------------------------

25, 26 novembre

Week-end

violence/non violence

^ Haut ^