Prochaine conférence

Nous avons le regret de vous annoncer que la conférence intitulée

« ISRAËL  FACE  AUX  DIASPORAS »

n’aura pas lieu le mardi 13 octobre 2020.

En effet, le conférencier Sylvain CYPEL n’est pas disponible en raison d’un problème de santé.

Nous vous demandons d’en prendre note et nous vous donnons rendez-vous à la conférence suivante.

Mardi 6 octobre à 18h30. 

au cinéma Vox de Villefranche de Rouergue 

« Migrants et réfugiés, un enjeu mondial. »

par  Catherine Wihtol de Wenden.

Catherine Wihtol de Wenden est juriste et politologue, directrice de recherche émérite au CNRS et enseignante à Science Po Paris, spécialiste des migrations internationales. Elle a publié sur ce sujet de nombreux articles et essais dont « Immigration: chance ou menace  » paru en 2020.

L’immigration: un défi pour le XXIe siècle.

Les phénomènes migratoires sont au cœur des enjeux politiques actuels. Avec 271 millions de migrants dans le monde en 2019 (3 fois plus que dans les années 80), ils constituent un défi auquel le XXIe siècle devra répondre, d’autant plus que cette mobilité humaine va s’accroître dans les années à venir. C’est un problème qui divise déjà les États et ceux de l’UE en particulier  car l’Europe est la première destination des migrants.

Les causes de cet afflux sont connues :

– le changement climatique et sa cohorte de catastrophes naturelles qui provoquent un manque d’eau et de nourriture.

– les conflits et l’instabilité politique, notamment en Afrique et au Proche Orient.

– la multiplication des nouveaux média qui font rêver les jeunes déshérités à un « ailleurs » où règne paix et profusion.

Ainsi le nord de la planète, riche et vieillissant, attire les populations du sud, jeunes et pauvres.

 La réaction des pays d’immigration.

 Ces arrivées provoquent de nombreux problèmes et suscitent beaucoup de peurs. Les réponses apportées par ces pays restent hésitantes. Elles oscillent entre un repli sur soi qui devient de plus en plus chimérique et l’obligation de « Vivre ensemble ».

La question migratoire est complexe, humainement difficile et elle divise au sein même de l’Europe, elle est devenue » un enjeu mondial ».

Ouverture  de la saison avec une conférence sur l’Europe,

donnée par Sébastien MAILLARD

MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020

18h30

Théâtre Municipal de Villefranche

COMMENT FAIRE l’EUROPE AUJOURD’HUI ?

Sébastien Maillard est Directeur  de l’Institut Jacques Delors, spécialiste des questions européennes. Il  a enseigné à Sciences -PO, PARIS  et au Boston Collège.  Son souci est de « réenchanter » l’Europe et de multiplier  les initiatives porteuses d’Avenir , objectif de plus en plus difficile à atteindre, en particulier, devant la montée des nationalismes.

L’Europe Unie est -il le grand projet de notre génération ? Comment sera la vie de nos enfants  et de nos petits-enfants si nos sociétés  déclinent  , paralysées par nos propres divisions ou étouffées par la puissance des grands empires-Etats-Unis, Russie, Chine , Inde – ? L ’idée européenne des Pères Fondateurs était basée sur la réconciliation de l’Allemagne et de la France, ce qui est pratiquement réalisé. Pourtant Sébastien Maillard pense qu’elle est « gravement malade ». Pourquoi ?

Faut-il accuser Bruxelles ?

Les souverainismes  anti-européen ?

Ou  les défaillances  d’une union réservée à des privilégiés ?

L’Europe a un passé mais il faut, aujourd’hui, la relancer. Elle n’est plus le centre du Monde et la Présidence de TRUMP a compromis la protection des Etats Unis. Elle doit réaffirmer son identité en s’appuyant sur des valeurs – laïcité, tolérance, droit des travailleurs – Elle fait face à de multiples crises : attaques terroristes, Brexit, chômage de masse, – surtout dans les pays  méditerranéens, arrivée  massive des migrants sur certains espaces côtiers.

 

Cette conférence est proposée par l’U.S.P, le mercredi 30 septembre à 18 h30 au théâtre municipal de Villefranche.

Entrée 4 € adhérents, 7 € non adhérents, 2 € étudiants, demandeurs d’emploi.

Pensez à mettre le masque.

Les gestes barrières recommandés seront respectés.