Prochaine conférence

Mardi 29 novembre 2022, 18h30

–  cinéma Vox  –

« Forces et faiblesses du Pontificat du pape François »

Conférence animée par

Constance Colonna-Cesari

Constance Colonna-Cesari, journaliste, spécialiste du Vatican, travaille depuis trente ans sur ce sujet. Parmi ses récents livres et films, « Dans les secrets de la diplomatie vaticane » a reçu le prix du Document de l’Express en 2016. « Les dernières batailles du pape François » a été diffusé sur LPC à partir de février 2022.

Alors que les scandales de pédophilie agitent l’Eglise, les prises de position du pape François sur le train de vie des cardinaux, sur le droit à l’avortement , sur la fin de vie, sur le mariage homosexuel, sur les migrants, n’en finissent pas de diviser au sein même de la Curie romaine qui l’a pourtant élu il y a 9 ans.

S’il est encensé par les uns qui le désignent comme le « pape des pauvres » parce qu’il se veut proche des plus démunis à l’exemple du Christ et de Saint François d’Assise, son modèle ; il est critiqué par d’autres qui le qualifient de « marxiste ». Comment traverse-t-il ces différentes crises, auxquelles s’est ajoutée la crise sanitaire de 2020 ? Âgé de 85 ans, il parcourt le monde à la rencontre des fidèles, s’efforçant de ramener l’Eglise à la Vertu, de donner l’exemple, n’hésitant pas à rendre visite à des prisonniers, à leur laver les pieds. Sa devise est « Amour, Service et Humilité ». Mais il doit affronter des adversaires de plus en plus nombreux.

Qui sont ces opposants et que reprochent-ils à l’évêque de Rome ? Comment complotent-ils pour l’affaiblir ? Auront-ils le dernier mot ou bien François a-t-il d’autres atouts dans son jeu ?

Entrée 4 euros pour les adhérents, 7 euros pour les non-adhérents, 2 euros pour les scolaires, étudiants et demandeurs d’emploi.

Mardi 22 novembre 2022, 18h30

– au théâtre municipal –

Art et effet visuel:

du spectateur au spect’acteur.

Conférence donnée par

Christophe Hazemann

Christophe Hazemann est directeur adjoint de l’EPCC musée Soulages de Rodez en charge de la programmation culturelle. Expert en art contemporain, il intervient en qualité d’enseignant pour le BUT Infocom de l’IUT de Rodez et donne régulièrement des conférences pour l’Université du Temps Libre du Rouergue, les Amis du Musée Soulages et différents organismes. Il est, par ailleurs, artiste photographe plasticien et a déjà exposé dans différentes galeries à Paris et en province.

Pour Christophe Hazemann, le spectateur d’une œuvre d’art n’est jamais un simple observateur objectif, passif. Celui qu’il appelle le spect’acteur porte un regard qui varie en fonction de son passé, son vécu, son éducation, son caractère. En ce sens, le spectateur est aussi un créateur, il interprète l’œuvre regardée. Chaque regard est unique. C’est ce que Christophe Hazemann va nous montrer en s’appuyant sur de nombreuses œuvres : des tableaux de Pierre Soulages, bien sûr, mais aussi des peintures de la grotte Chauvet, de la grotte d’Altamira, des œuvres de Hans Holbein ainsi que de Marcel Duchamp, d’Alexandre Calder et de bien d’autres artistes contemporains. Une conférence qui promet d’être un véritable bonheur pour les yeux.

Mardi 8 novembre 2022, 18h30

– Théâtre Municipal –

VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE.

La modernité de Charles de Gaulle

Conférence donnée par

Jacques Godfrain

Le conférencier Jacques Godfrain est bien connu des Aveyronnais puisqu’il a été député de l’Aveyron de 1978 à 2007 et maire de Millau de 1995 à 2008. Il a même été ministre de la Coopération de 1995 à 1997 sous la présidence de Jacques Chirac.

Mais c’est au titre de Président d’Honneur de la Fondation Charles de Gaulle qu’il intervient le 8 novembre prochain à l’invitation de l’Université des savoirs Partagés (U.S.P.).

Il nous rappellera ce que le Général a eu de moderne en son temps et qui revient singulièrement dans l’actualité : utilisation des nouvelles technologies, participation des salariés à la vie des entreprises, mais surtout indépendance de la France en matière énergétique et stratégique grâce au nucléaire et bien d’autres sujets sur lesquels les plus jeunes apprendront sur le côté visionnaire de ce grand homme et les plus anciens se souviendront.

La date du 8 novembre se trouve, par hasard, être la veille de l’anniversaire de la mort de Charles de Gaulle. A cette occasion, on voit souvent des personnalités politiques se déclarer gaullistes, de plus ou moins ancienne date. Mais, pour difficile que ce soit, peut-on définir le gaullisme et le ou la gaulliste aujourd’hui ? C’est ce que permettra, pour l’essentiel, de faire la richesse de la conférence de Jacques Godfrain. Et lui, expert du grand homme visionnaire, connaît le sujet de longue date ; il aura plaisir à nous le faire découvrir ou redécouvrir !

Entrée 7 € – adhérents 4 € – jeunes & sans emploi 2 €

———————————

Jeudi 20 octobre 2022, 18h30

Théâtre Municipal,

VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE.

Conférence USP :

« VERS LA GUERRE MONDIALE ? »

L’Université des Savoirs Partagés propose une conférence donnée par

Frédéric ENCEL.

Frédéric Encel est docteur en géopolitique, et consultant en risques-pays. Il est professeur de relations internationales et de sciences politiques à la PSB Paris School of Business1 et maître de conférences en questions internationales à Sciences Po Paris2.). Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Les 100 mots de la guerre, Que sais-je, et en 2022, Les Voies de la puissance : penser la géopolitique au XXIème siècle, prix du livre politique 2022. En raison de son expertise, il est convié sur de nombreux plateaux de télévision afin de décrypter l’actualité brûlante des guerres actuelles. C’est à Villefranche qu’il vient dresser un tableau passionnant de l’état du monde, interroger l’évolution de la situation internationale.

En effet, L’invasion de l’Ukraine par la Russie a bouleversé les Européens qui assistent médusés au retour de la guerre interétatique sur leur continent. Chaque jour, les différentes chaines TV ou les réseaux sociaux apportent des images de destructions tragiques, de violences insoutenables sur le terrain de la guerre. Les menaces du dirigeant Poutine concernant l’utilisation de l’arme nucléaire contribuent à la dramatisation du conflit, à l’émergence d’un sentiment d’inquiétude, voire d’angoisse sur la généralisation de la guerre. Par ailleurs, si certains conflits, en prise à des rivalités anciennes, s’inscrivent dans une continuité historique, les mutations sont nombreuses.

Elles concernent d’abord le nucléaire : arme destinée avant tout à la dissuasion, elle amène aujourd’hui certaines puissances à se lancer dans une course aux armements. L’autre mutation est technologique et numérique. La révolution numérique a eu une double conséquence : l’utilisation croissante de technologies à des fins militaires et l’émergence d’un nouveau champ de bataille, désormais virtuel. La guerre est silencieuse mais omniprésente. De quoi tourmenter les peuples qui s’interrogent.

Quelle efficacité peuvent avoir les sanctions économiques imposées aux états attaquants ? Comment éviter un embrasement général de la situation ? Comment rétablir la paix ?

Frédéric Encel nous proposera de regarder la guerre en face. Quels sont les concepts clés des conflits ? comment envisager les notions de frontière, de souveraineté, de rapports de force, de puissance ? Pourquoi fait-on la guerre ? Toute guerre est-elle pour autant une « connerie » comme le disait Jacques Prévert dans son célèbre poème Barbara, paru en 1946, toujours d’actualité évidemment ? Certaines ne peuvent-elles pas être justes ?

De quoi dessiner une géopolitique à visage humain !

Rendez-vous donc jeudi 20 octobre au théâtre, à 18h30,

pour écouter Frédéric Encel.

Entrée 7 € – adhérents 4 € – jeunes & sans emploi 2 €

Mardi 4 octobre 2022, 18h30

Cinéma VOX, VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE.

« Pourquoi n’arrivons-nous pas à changer le monde ? »

Conférence donnée par Raphaël Liogier

Le cycle des conférences de la saison 2022-2023 de l’USP s’ouvre avec l’intervention de Raphaël Liogier que nous recevons pour la troisième fois.

Le philosophe, sociologue, professeur des Universités à l’Institut des Études Politiques d’Aix en Provence, dont nous avons déjà apprécié la rigueur d’analyse et la clarté des propos interrogera toutes les notions qui permettent de cerner la question posée.

Un autre monde est-il possible ? Les humains peuvent-ils, doivent-ils changer le monde, leur monde, de monde ? Sommes-nous dans l’utopie ?

Depuis le milieu de la première décennie de ce troisième millénaire on parle de l’urgence d’une transition économique, sociale, écologique, technologique. On en parle, certes, mais que fait-on ?

Si ces transitions sont nécessaires, voire vitales, pourquoi ne nous donnons-nous pas les moyens de nos ambitions ?

Les idéologies de la transition et les visions catastrophistes facilitent-elles ou bloquent-elles au contraire les possibilités concrètes de changement ?

Comme le dit Raphaël Liogier lui-même « on ne peut répondre simplement et définitivement à de telles questions. Au moins tenterons-nous ensemble de nuancer les évidences qu’elles charrient. Autrement dit, notre objectif sera atteint si nous réussissons au moins à questionner ces questions. »

Dans son introduction à la philosophie, Karl Jasper a écrit : « Les questions, en philosophie, sont plus essentielles que les réponses, et chaque réponse devient une nouvelle question. »… Venons partager le plaisir de nous interroger sur un sujet crucial en écoutant Raphaël Liogier.

Rendez-vous mardi 4 octobre 2022 à 18 h 30 au Cinéma Vox à Villefranche

Entrée 7 € – adhérents 4 € – jeunes & sans emploi 2 €